8 façons d'atteindre en permanence une croissance personnelle

Fondateur chez Great Big Minds, passionné de positivité, entrepreneur des médias sociaux et du numérique Lire le profil complet

  • Partager
  • Épinglez-le
  • Tweet
  • Partager
  • E-mail

Les personnes les plus performantes accordent une grande importance à la croissance et au développement personnels continus. Bien qu'ils soient déjà au sommet de leur carrière, ils prennent encore le temps, dans leur emploi du temps chargé, de se sortir sans cesse des zones de confort et de libérer encore plus de leur potentiel intérieur.

Alors, que signifie la croissance personnelle? C'est un processus permanent de développement psychologique, physique, social et spirituel. [1] Il s’agit d’un processus actif d’apprentissage et de développement de nouvelles compétences longtemps après la fin de toute éducation formelle.

La beauté de la croissance personnelle réside dans sa possibilité illimitée - vous pouvez apprendre dans de nombreux domaines qui piquent votre intérêt et aller aussi loin que vous le souhaitez. Et en grandissant continuellement, vous êtes sur la voie de vivre une vie extraordinaire et épanouie.

Il n'est jamais trop tard si vous venez de tomber sur l'idée de croissance personnelle. C'est vraiment le bon moment pour commencer!

Faire le premier pas est toujours la partie la plus difficile du processus, mais persévérer est certainement plus difficile. Mais ne vous inquiétez pas, nous sommes là pour vous.

Découvrez les 8 conseils simples pour maintenir l'élan qui vous permettra de progresser continuellement:

1. Évoluez à votre rythme à quelque chose qui vous passionne

Parallèlement à l'essor des smartphones, les plateformes de réseaux sociaux ont été un élément de base de notre vie quotidienne. Les histoires de réussite, même si elles sont parfois inspirantes, lorsqu'elles sont servies à une fréquence disproportionnellement plus élevée que les histoires sur les difficultés persistantes liées à l'accession au travail, peuvent laisser même le meilleur d'entre nous se sentir plutôt insuffisant. Tôt ou tard, vous avez tendance à vous comparer et à remettre en question le chemin de votre vie actuelle.

Mais le fait est que chaque voyage n'est pas le même pour tout le monde. Aussi cliché que cela puisse paraître, vous devez arrêter de comparer et commencer à apprécier votre parcours individuel. Tracez un chemin qui correspond à vos valeurs et besoins personnels.

Pour commencer, pensez à vos intérêts et passions. Essayez de vous rappeler vos souvenirs d'enfance. Qu'aimais-tu faire enfant? Bill Gates a dit un jour que vous excelleriez probablement dans quelque chose qui vous obsédait quand vous aviez 12 à 18 ans. [2]

Si rien ne se démarque, pensez à ce qui suscite la joie dans votre vie maintenant? De quoi pourriez-vous parler pendant des heures?

Par exemple, si vous regardez des films étrangers depuis un certain temps, il est peut-être temps d'apprendre la langue. Imaginez à quel point ce sera gratifiant de pouvoir enfin regarder un film et abandonner les sous-titres.

"L'illumination doit venir petit à petit - sinon elle submergerait." - Idries Shah

Une fois que vous avez trouvé votre passion, vous devez être patient. N'oubliez pas qu'il est normal de ralentir et de ne pas précipiter le processus. Il peut vous sembler que tout le monde, sauf vous, avance à la vitesse de la lumière, ce n’est probablement qu’une simple illusion. Même si c'est vrai, ne vous sentez pas démotivé et soyez courageux pour grandir à votre rythme.

2. Utilisez la curiosité pour développer des compétences générales

Les compétences générales sont tout aussi importantes que les compétences techniques. En fait, vous devez cultiver des compétences générales non seulement pour briller sur votre lieu de travail, mais aussi pour devenir un meilleur être humain.

Prenons par exemple l'empathie, qui est considérée comme l'une des compétences non techniques les plus importantes à avoir sur le lieu de travail et dans la vie. L'empathie est généralement associée à des expériences antérieures similaires. Le romancier graphique primé Gene Luen Yang convient que l'empathie pour les autres peut provenir d'une expérience similaire. [3]

Mais comment pouvons-nous sympathiser même avec le manque d'expérience?

La réponse est d'être curieux de tout! La prochaine fois que quelqu'un vous dira qu'il ne peut plus faire face à quelque chose, avant que vous ne formuliez votre réponse, soyez curieux et mettez-vous dans sa situation.

Supposons que vous soyez un mari soutien de famille et que vous vous demandiez pourquoi votre femme au foyer se plaint tant de sa fatigue à la fin de la journée. Peut-être pouvez-vous vous porter volontaire pour la remplacer pendant le week-end. Vous seriez surpris de voir à quel point votre point de vue peut changer radicalement.

Être curieux ne cultive pas seulement votre empathie, mais améliore également vos capacités de prise de décision, tout en ouvrant la voie à votre propre croissance personnelle.

3. Approche Kaizen: viser 1% de progrès, pas la perfection

La croissance personnelle est un processus permanent. Bien sûr, être perfectionniste dans une certaine mesure peut avoir sa place, mais en faire trop et vous risquez de vous rendre un mauvais service à vous-même et aux gens qui vous entourent, comme dans le cas du génie créatif, Steve Jobs. [4]

Si vous êtes en proie au perfectionnisme, il est préférable de vous concentrer sur les progrès que vous avez accomplis, plutôt que sur la perfection, afin d’éviter de vous sentir découragé. En fait, le perfectionnisme peut avoir de graves effets néfastes sur votre santé mentale. [5] [6]

Pour vous donner une idée, prétendez que vous êtes dans les arts et décidez d'essayer la calligraphie. Vous vous rendez compte que c'est tellement plus difficile qu'il n'y paraît une fois que vous avez pris le stylo. Soudainement, votre objectif d'atteindre le niveau de maîtrise dont vous rêviez autrefois semble une tâche trop ardue… et vous pourriez être tenté de jeter l'éponge.

Tout d'abord, faites un test de réalité. Acceptez de ne pas devenir un expert en calligraphie du jour au lendemain. Cependant, vos compétences s'amélioreront lentement si vous continuez à vous entraîner tous les jours. Changez votre mentalité de viser à être 1% meilleur qu'hier, ce que l'on appelle l'approche Kaizen.

Pour résumer ce point, arrêtez de vous battre lorsque les progrès semblent lents. Concentrez-vous plutôt sur la réalisation d'au moins 1% de progrès chaque jour. Des changements positifs mineurs mais continus vous y mèneront éventuellement.

«Soyez patient avec vous-même. L'auto-croissance est tendre; c'est la terre de houx. Il n’ya pas d’investissement plus important. » - Stephen Covey

4. Commencer un journal et suivre les habitudes quotidiennes

Vient maintenant la question:

Comment savoir que vous progressez?

«Inévitablement, nous nous retrouvons à affronter trop de choses en même temps, à nous concentrer tellement que rien ne reçoit l'attention qu'il mérite. Ceci est communément appelé «être occupé». Être occupé, cependant, n’est pas la même chose qu’être productif. » - Ryder Carroll.

La réponse est simple. Documentez tout, que ce soit dans un journal réel ou électronique. Ce qui est mesuré est fait. Les mesures de routine et la documentation vous aident à identifier les lacunes qui vous empêchent d'atteindre vos objectifs.

Par exemple, vous pouvez tracer un graphique linéaire pour suivre votre poids ainsi que votre consommation de calories et vos activités physiques pour la journée, afin d'obtenir une meilleure clarté de ce qui fonctionne pour et contre votre objectif de remise en forme.

Vous pouvez également utiliser votre journal pour développer ou rompre une habitude. Une nouvelle étude a révélé qu'il faut au moins 66 jours consécutifs de faire quelque chose pour le développer comme une habitude - un acte qui vous vient naturellement sans impliquer aucune volonté. [7]

Le traqueur d'habitudes le plus simple se présente sous la forme d'un tableau, où vous listez toutes les activités que vous souhaitez suivre dans la colonne de gauche et les jours de la semaine dans les colonnes suivantes. N'oubliez pas d'être précis lors de la liste de l'activité. Par exemple, "Boire 2 litres d'eau" est préférable à "Boire de l'eau".

C'est à vous de décider si vous souhaitez maintenir un journal minimaliste ou artistique. Si la journalisation artistique vous intéresse, vous pouvez essayer la méthode Bullet Journal.

5. Stimuler les neurotransmetteurs «heureux»

Au fur et à mesure que vous avancez dans votre quête de croissance personnelle, n'oubliez pas de célébrer la petite victoire en cours de route en vous offrant quelque chose de gentil. Cela n'a pas à être extravagant. Qu'il s'agisse de vous offrir votre glace préférée, de faire un pique-nique au bord du lac ou d'acheter des produits de votre liste de souhaits, allez-y et récompensez-vous sans aucune culpabilité.

Ces petites célébrations peuvent stimuler les neurotransmetteurs - sérotonine et dopamine - qui vous rendent heureux. La sérotonine agit en améliorant votre humeur générale, tandis que la dopamine agit comme un facteur de motivation qui vous pousse à atteindre vos objectifs, afin que vous puissiez profiter de la récompense plus tard. Faites fonctionner ces deux neurotransmetteurs à votre avantage.

Il est important de toujours être fier du chemin parcouru. Après tout, Rome ne s'est pas construite en un jour et il n'y a pas de succès du jour au lendemain.

6. Obtenez le soutien social dont vous avez besoin

Vous avez probablement entendu le dicton selon lequel vous êtes en moyenne cinq personnes avec qui vous passez le plus de temps. Une recherche scientifique a réfuté cette théorie - vous êtes en fait la moyenne de toutes les personnes dont vous vous entourez. [8]

Les personnes autour de vous jouent un rôle important dans votre cheminement vers une croissance personnelle continue car elles affectent directement et inconsciemment vos attitudes et vos émotions. Les personnes qui dégagent des ondes positives peuvent vous offrir plusieurs types d'avantages. Outre le soutien social qui vous pousse à être meilleur, leur positivité peut également déteindre sur vous.

«Les gens vous inspirent ou vous épuisent. Choisissez-les judicieusement. » - Hans F. Hasen

Mais que faire si les personnes qui sont actuellement dans votre vie ne partagent pas les valeurs que vous détenez et auxquelles vous aspirez?

Vous pouvez rejoindre des groupes en ligne ou trouver des communautés locales - les deux sont facilement accessibles grâce à une recherche rapide sur Google. Utilisez ces plates-formes pour échanger des connaissances et des opinions, pour stimuler la motivation ou simplement pour profiter de leur positivité.

Faites en sorte d'éliminer les amis toxiques et de vous entourer de ceux qui chérissent vos petites victoires. Parfois, savoir que quelqu'un est à la base de votre succès peut être une raison suffisante pour persévérer. Un soutien social catalysera votre croissance et facilitera un peu votre parcours.

7. Trouvez le bonheur dans les petites choses

La science a prouvé que l'attitude de gratitude est tout aussi importante que les autres valeurs morales. [9] Mais il peut être difficile d'apprécier les bonnes choses qui se produisent dans votre vie lorsque vous traversez une période difficile. Lorsque vous vous enfoncez dans des pensées négatives, il devient presque impossible d'avancer.

Ecrire une ligne de gratitude par jour vous entraîne à trouver le bonheur dans les petites choses même s'il semble que rien de bon ne se passe maintenant. Qu'il s'agisse de la bonne circulation et du temps, d'un compliment de votre patron, d'un délicieux déjeuner ou de l'affection de vos chats, les petits événements que vous avez tendance à manquer valent la peine d'être reconnaissants.

En outre, vous pouvez commencer par dire plus souvent «merci» aux autres. Qui sait quels miracles vous pouvez apporter à leur vie. Après tout, nous sommes tous interconnectés à certains égards.

Exprimer sa gratitude vous aide à vous sentir bien dans votre peau et dans votre vie. Et quand vous vous sentez bien, vous serez plus motivé pour continuer à grandir en tant que personne. Jetez un œil à ces 6 façons de mettre en œuvre plus de gratitude dans votre vie.

«Merci est le pont entre votre situation actuelle et la vie de vos rêves. Votre vie changera en pratiquant la gratitude et en disant merci. - Rhonda Byrne

8. Mettre l'accent sur les soins personnels

Vous avez peut-être été induit en erreur en pensant que prendre soin de soi consiste à se faire dorloter - par exemple, faire des folies avec un nouveau sac à main ou ce soin spa coûteux après un travail bien fait.

Newsflash: Vous vous êtes peut-être trompé de soins personnels.

Prendre soin de soi consiste à être discipliné pour nourrir son corps et son esprit. Cela comprend une bonne alimentation pour vous assurer que vos apports en macronutriments et en micronutriments sont conformes aux recommandations, et un sommeil de qualité suffisant la nuit.

Si le seul moyen d’activité physique que vous faites en une journée est de sortir les poubelles, il est temps d’intensifier le jeu. La clé est de choisir un exercice qui vous apporte de la joie. Il peut s'agir de courir dans le parc, de nager, de rejoindre des cours de Pilates ou de kickboxing. Un exercice de routine permet au cerveau de fonctionner efficacement et vous aide également à vivre plus longtemps.

N'oubliez pas ceci: un corps sain et un cerveau alerte vous aideront énormément dans votre croissance personnelle.

Réflexions finales

Concevez le voyage qui vous convient. Vous pouvez chercher l'inspiration des autres, mais n'oubliez pas d'apprécier votre propre voyage.

Soyez gentil avec vous-même lorsque vous vous lancez dans la quête de votre croissance et de votre développement personnels. Après tout, c'est un voyage de toute une vie.

Êtes-vous prêt maintenant?

Plus de ressources pour vous aider à grandir et à vous améliorer

  • 42 moyens pratiques de vous améliorer
  • Comment être motivé et être heureux chaque jour au réveil
  • Comment apprendre rapidement et maîtriser toutes les compétences de votre choix
  • 34 façons de vivre le moment présent et de grandir sur le moment

Référence

[1] ^ V. Berger, psychologue n'importe où n'importe quand: Croissance et développement personnels [2] ^ Inc .: Le truc simple de Bill Gates pour trouver une carrière où vous brillerez [3] ^ GL Yang, Big Think: Minority Rapport de livre: Comment la lecture augmente notre empathie [4] ^ L'Atlantique: Le perfectionnisme fou qui a conduit Steve Jobs [5] ^ Nouvelles médicales aujourd'hui: Comment le perfectionnisme affecte votre santé (mentale) [6] ^ M. Etherson et MM Smith, Le Conversation: Comment le perfectionnisme peut conduire à la dépression chez les étudiants [7] ^ P. Lally, CHM Van Jaarsveld, HWW Potts et J. Wardle, Journal européen de psychologie sociale: Comment se forment les habitudes: Modélisation de la formation des habitudes dans le monde réel. [8] ^ Le Journal de Médecine de la Nouvelle Angleterre: La Propagation de l'Obésité dans un Grand Réseau Social sur 32 Ans [9] ^ S. Scott, Humain Plus Heureux: La Science de la Gratitude: Plus de Bénéfices qu'attendu; 26 Études et comptage

  • Partager
  • Épinglez-le
  • Tweet
  • Partager
  • E-mail

Lire la suite

Autres articles de cet auteur

Jay Liew

Fondateur chez Great Big Minds, passionné de positivité, entrepreneur en médias sociaux et numérique

Tendance de la force mentale

Autres articles de cet auteur

Jay Liew

Fondateur chez Great Big Minds, passionné de positivité, entrepreneur en médias sociaux et numérique

Tendance de la force mentale

Lire la suite

Comment apprendre rapidement et maîtriser toutes les compétences de votre choix
10 compétences générales essentielles qui vous aideront à faire progresser votre carrière
34 façons de vivre le moment présent et de grandir sur le moment
Comment célébrer les petites victoires pour atteindre de grands objectifs

Dernière mise à jour le 18 décembre 2020

5 techniques de gestion du stress qui ont fait leurs preuves

Coach NeuroHealth certifié, spécialisé dans la gestion du stress et le mode de vie de bien-être intégratif pour l'équilibre travail-vie personnelle Lire le profil complet

  • Partager
  • Épinglez-le
  • Tweet
  • Partager
  • E-mail

Ressentez-vous la frustration d'être entraîné dans un million de directions?

L'énergie dispersée - le résultat de la difficulté à faire toutes les choses, mais le sentiment que vous ne réussissez pas à être efficace dans l'une d'entre elles - enflamme une foule à la fois au travail et à la maison. Peut-être que vous luttez plus que d'habitude parce que les frontières entre la vie professionnelle et personnelle sont devenues floues. Ou peut-être que les défis supplémentaires de cette année amplifient simplement cette bataille que vous combattiez déjà depuis un certain temps.

Bien qu'il soit impossible d'éliminer tous les facteurs de stress qui nous donnent envie de nous arracher les cheveux par les racines ou de nous recroqueviller dans le confort douillet de nos lits, nous pouvons maîtriser nos réactions à ces derniers. La clé d'une gestion réussie du stress est simple: adoptez une approche proactive.

Ces techniques de gestion du stress basées sur la science vous aideront à arrêter la roue du hamster afin que vous puissiez vous sentir plus calme, peu importe ce que la vie vous réserve.

Les rituels du matin en pleine conscience donnent le ton pour une journée paisible

Vous êtes-vous déjà senti comme si vous étiez en train de parcourir les mouvements mais que vous n'appréciez pas vraiment le processus de démarrage de votre journée? Il n’est pas nécessaire qu’il en soit ainsi. Commencer nos matins avec intention déclenche un effet d'entraînement positif qui touche tous les aspects de notre vie. Le simple fait de prendre le temps de créer un sentiment de calme et de se nourrir le matin contribue grandement à une gestion efficace du stress.

1. Concentrez-vous d'abord sur le bien-être

Au lieu de vous sentir vaincu dès le moment où vous ouvrez les yeux, prévoyez à l'avance de faire quelque chose qui vous apporte de la joie. Pour que cela soit le plus efficace possible, choisissez quelque chose en fonction de ce que vous aimez vraiment, plutôt que de ce que vous pensez devoir faire.

Par exemple, vous avez peut-être lu que les entraînements matinaux soulagent le stress en augmentant la sérotonine (cette merveilleuse hormone qui stimule l'humeur). C'est vrai, et si l'entraînement vous fait du bien, continuez comme ça!

Si vous avez peur de sortir du lit pour faire de l'exercice, il est temps d'adopter une approche différente. Se mettre la pression pour faire quelque chose que nous ne pouvons pas supporter diminue en fait notre motivation et aggrave notre stress!

Stratégie: abandonnez les "devraient" et faites quelque chose que vous savez que vous aimez.

En cas de doute, voici quelques idées simples à essayer:

Offrez-vous un calme paisible avant que tout le monde dans la maison ne se réveille. Savourez la chaleur, la saveur et l'arôme de votre café. Sortez pour vous imprégner de la beauté paisible du lever du soleil. Écoutez de la musique exaltante ou le chant des oiseaux qui chantent. Écrivez ce pour quoi vous êtes reconnaissant ou ce qui se passe bien dans votre vie.

Les activités de pleine conscience comme celles-ci nous aident à être à l'écoute de nos sens et à remarquer nos pensées et nos sentiments sans interruption. Ils soulagent le stress en renforçant la résilience sous la forme de capacités d'adaptation améliorées et d'une diminution de la tendance à assumer les émotions négatives des autres. Ces capacités signifient que les futurs facteurs de stress auront moins d'impact sur notre bonheur et notre bien-être physique. [1]

2. Cultivez soigneusement qui / ce que vous autorisez dans votre espace mental

"Vous êtes la moyenne des cinq personnes avec lesquelles vous passez le plus de temps."

Cette célèbre citation de Jim Rohn a été écrite bien avant l'avènement des technologies modernes comme Internet et les médias sociaux. Grâce à ces avancées, notre bulle de cinq personnes s'est développée de manière exponentielle.

Il serait sage de ne pas ignorer le fait que même un «enregistrement rapide le matin» sur nos téléphones peut avoir un impact puissant. Notre humeur et notre niveau de stress tout au long de la journée dépendent souvent de cet élément unique.

Une méthode efficace pour contrôler cet impact consiste à créer des frontières solides. Décidez quels individus, événements et pensées méritent le précieux bien immobilier de votre cerveau. Refusez de permettre aux urgences d’autres personnes de devenir vos urgences.

Stratégie: évitez les e-mails, les réseaux sociaux et les actualités tant que vous n'avez pas pris le temps de vous consacrer à votre activité de bien-être matinale.

Limitez l'exposition à ces points de vente tout au long de la journée pour minimiser les niveaux de stress. [2] Identifiez les personnes, les sujets de conversation ou les situations qui déclenchent une réaction de stress en vous. Évitez-les autant que possible et supprimez tout bruit supplémentaire qui ne vous aide pas à vous sentir calme.

Évitez les effondrements de midi et prenez le contrôle de votre vie

Avez-vous déjà remarqué que de nombreux conseils pour soulager le stress, en particulier pour améliorer notre réussite et notre qualité de vie, se concentrent sur les routines du matin et du soir?

Darren Hardy, auteur de The Compound Effect, appelle ces habitudes les «serre-livres» de nos jours et déclare qu'elles sont la marque d'une vie réussie. Bien que cette pratique en soi nous aide à soulager le stress en nous mettant en contrôle de nos débuts et fins quotidiens, il y a un mérite souvent sous-évalué à créer des points d'ancrage supplémentaires tout au long de la journée pour garder notre énergie ancrée et optimisée.

3. Faites de la place pour le plaisir

Regardons les choses en face: devenir adulte peut être un véritable frein. Nous avons tellement de tension refoulée en raison de notre concentration sur les «devraient», «les incontournables» et les «besoins». Dans toute cette agitation et cette inquiétude qui en résulte, nous oublions parfois de lâcher prise et de nous remettre à l'écoute de nos désirs, de nos rêves et de nos exigences physiologiques pour le soulagement.

Stratégie: résistez à l'envie de vous gronder pour être égoïste ou paresseux, ou pour ne pas «gagner».

Ce critique intérieur est tout à fait normal, mais ce n'est pas seulement un tueur amusant, il intensifiera vos sentiments de stress. Gérer cette voix peut être un peu délicat, mais c'est tout à fait faisable.

Ces pensées d'auto-sabotage, à la base, viennent de votre subconscient essayant de vous protéger du jugement, que ce soit par vous-même ou par les autres. Le simple fait de les remarquer est la première étape pour surmonter cela. Demandez-vous: "Est-ce vraiment vrai ou est-ce que c'est mon cerveau qui parle par peur?" Parlez-en à un petit enfant: lui diriez-vous qu'elle est égoïste ou paresseuse pour jouer, faire une pause ou s'amuser? Bien sûr que non! S'imaginer à sa place est un moyen simple de pratiquer l'auto-compassion.

Évitez également la tendance à garder le plaisir pour la fin de la journée après l'avoir «mérité». Il ne s’agit pas de garder le score, et si vous essayez, vous risquez de perdre. Le bonheur et la satisfaction de notre vie ne doivent pas être gagnés, peu importe ce qu'on nous a appris.

Nos cerveaux et nos corps réagissent si positivement aux expériences qui évoquent la joie, le confort, la connexion et le jeu que les effets sont mesurables. En fait, il a été démontré que le simple fait de se livrer à des activités agréables réduisait les niveaux de cortisol (hormone du stress). [3]

4. Manger pour vaincre le stress

Un cerveau en manque de carburant est un cerveau stressé. Lorsque nos estomacs sont vides, notre taux de sucre dans le sang baisse, ce qui flatte notre énergie. Cela réduit également les niveaux de patience.

Si vous avez déjà vu un enfant, ou même votre conjoint ou un collègue, vous fulminer comme une bombe anti-stress, vous avez peut-être été témoin de ce que certains appellent «les bourreaux» (faim + colère). Les gens sont plus susceptibles de paniquer ou d'exploser lorsqu'ils fonctionnent à ce niveau. La partie de notre cerveau qui prend des décisions éclairées, logiques et perspicaces est littéralement fermée dans cette situation.

Il est courant de ne remarquer que nous avons faim ou de ne pas oublier de manger une fois que nous avons déjà atteint notre limite. Le problème, comme mentionné, est que nos capacités de prise de décision à ce stade sont nulles. Nous sommes susceptibles de saisir tout ce qui rassurera le plus rapidement notre cerveau sur le fait qu'il ne mourra pas de faim, et comme l'une des principales sources de carburant de notre cerveau est le glucose, nous avons naturellement besoin de glucides simples et de bonbons pour que ce sucre frappe rapidement. Cela ajoute au stress quelques heures plus tard, lorsque notre énergie tombe en panne. Cela crée encore plus de stress en nous faisant gaspiller beaucoup d'énergie mentale à nous battre pour des choix qui nous font nous sentir merdiques.

Stratégie: il est essentiel de planifier à l'avance, mais cela n'a pas besoin d'être compliqué.

Préparez par lots des aliments de base - comme les pâtes, le quinoa et divers fruits et légumes - pour préparer des repas rapides et des collations à la volée. Gardez des amuse-gueules nourrissants en veille - dans votre voiture, votre bureau, votre réfrigérateur - pour une récupération pratique et rapide des «hangries».

Incluez des aliments riches en magnésium, qui ont fait leurs preuves pour gérer le stress et créer une humeur tranquille. [4] La farine d'avoine et le riz brun riches en magnésium sont faciles à préparer à l'avance. Chargez les salades ou les sandwichs de légumes-feuilles comme la romaine, la laitue frisée rouge ou les épinards. Grignotez des bananes, du yogourt, du brocoli ou des noix du Brésil pour une dose rapide de ce minéral anti-stress.

Détendez-vous et décompressez pour relâcher la tension et le stress

À la fin d'une journée chaotique, il est naturel de vouloir mettre nos problèmes de côté et de se déconnecter un peu. La dure vérité est que bon nombre de nos activités de relaxation nocturne ne nous donnent pas vraiment les résultats que nous essayons d’obtenir. Au mieux, ils procurent un soulagement de courte durée au niveau de la surface… et au pire, ils aggravent en fait le stress auquel nous tentons de nous échapper.

5. Libérez-vous du piège de la nuit

L'alcool est couramment utilisé pour se détendre à la fin d'une journée stressante. En fait, environ un cinquième de tous les adultes américains consomment de l'alcool pour les aider à se détendre suffisamment pour dormir la nuit. [5] Les effets d'un sommeil de qualité adéquate sur le soulagement du stress sont bien documentés, il est donc logique que nous assimilions la combinaison de ces avantages et des effets sédatifs de l'alcool à une diminution du niveau de stress.

Malheureusement, c'est le contraire qui est vrai, ce qui fait que cette approche se retourne contre lui. Les effets sédatifs de l'alcool s'estompent naturellement après quelques heures, ce qui conduit à ce qu'on appelle l'effet de rebond métabolique, un phénomène qui interrompt directement les cycles de sommeil réparateurs. [6] Une conséquence prouvée de la perturbation du sommeil est une réactivité accrue au stress, amenant ce cycle à boucler la boucle. [7]